Aller au contenu
FR EN DE

Acteurs et gestion de crise

Toute suspicion ou confirmation d’un cas de grippe aviaire animale sur le territoire luxembourgeois ne peut être officiellement prononcée que par le directeur de l’Administration des services vétérinaires (ASV) ou de son délégué. Le directeur de l’Administration des services vétérinaires fait de suite une notification au Haut-Commissaire à la Protection nationale de toute suspicion ou confirmation, qu’elle soit effective ou potentielle.

En fonction de la situation, le Haut-Commissaire à la Protection nationale lance un processus de consultation afin de déterminer l’opportunité de saisir la structure de la protection nationale.

Déclenchement du plan d’intervention

Le plan d’intervention est déclenché sur la base :

  • d’une notification par un laboratoire d’un résultat positif avançant une suspicion ou confirmant la présence du virus de la grippe aviaire, suite à une analyse effectuée dans le cadre des opérations de surveillance de la grippe aviaire;
  • d’une suspicion prononcée par un vétérinaire-inspecteur (ou vétérinaire traitant) de l’Administration des services vétérinaires (ASV) face à une situation présentant des indices sérieux de suspicion et un éventuel danger de propagation.

Cellule de crise

La Cellule de crise est responsable de l’organisation et de la coordination de toutes les mesures applicables dans le cadre du déclenchement du plan. Elle a pour principale mission de définir les zones de protection et de surveillance et d’assurer le suivi de l’évolution de l’épizootie. Elle informe les médias et la population sur la situation et les mesures mises en place par l’intermédiaire de la Cellule communication/information (CCI).

Dépendante de la cellule de crise, la cellule opérationnelle est en charge de la coordination de l’exécution des mesures et actions approuvées et déclenchées sur le terrain.

Cellule opérationnelle

La Cellule opérationnelle fonctionne 24 heures sur 24 au moins les 3 premiers jours à partir de la détection d’un cas et reste active pendant toute la durée de la validité des mesures appliquées (au moins 30 jours). Au cas où d’autres foyers sont détectés dans cet intervalle, la période d’activation est prolongée de 30 jours, datant du dernier cas détecté.

Plan d'intervention opérationnel "Grippe aviaire animale"

Haut