Aller au contenu
FR EN DE

Acteurs et organes de gestion

La cellule d’évaluation 

Administration de la gestion de l’eau - service de prévision des crues (SPC)

En matière de gestion de crise, le service de prévision des crues exerce un double rôle :

  1. En amont de l’activation de la cellule de crise, le SPC est appelé à évaluer les possibles situations de crise et d’en informer le CGDIS, et, en cas de gravité suffisante et au plus tard dans la phase d’alerte, la permanence du HCPN.
  2. A partir de l’activation de la cellule de crise, le SPC est appelé à évaluer la situation et d’en informer régulièrement le président de la cellule de crise (CC).

Le SPC est composé de représentants de l’Administration de la gestion de l’eau (AGE), du groupe technique responsable de la gestion du bassin de rétention de la Wark à Welscheid (BRWW), de la Société Luxembourgeoise des Energies Renouvelables (SOLER), la Société Électrique de l’Our (SEO) et du Service de la Navigation (SNG) en fonction de la situation et assisté le cas échéant par des représentants de MeteoLux. Il est présidé par le représentant de l’AGE.

Le SPC gère l’activation des différentes phases de gestion en fonction de l’évolution des niveaux d’eaux sur les différentes stations limnimétriques et selon la situation météorologique. A cette fin, le SPC utilise un modèle de prévision des crues qui se base sur les données du réseau de mesure hydrométéorologique, ainsi que sur les prévisions météorologiques. La collaboration et la communication avec les services de prévisions des crues des pays voisins est permanente.

La cellule de crise

En phase de pré-alerte ou d’alerte, le Haut-Commissaire à la Protection nationale ou son remplaçant informe le Premier Ministre, Ministre d’État, de la situation sur base des échanges avec le SPC et le CGDIS.

La décision de l’activation de la cellule de crise relève de la responsabilité du Premier Ministre ou de son délégué.

Dans le cadre du présent plan, la composition de la cellule de crise comporte au moins les personnes suivantes:

  • le Haut-Commissaire à la Protection nationale
  • le Chef d’Etat-Major de l’Armée luxembourgeoise
  • le Directeur général du Corps grand-ducal d’incendie et de secours
  • le Directeur de l’Administration de la gestion de l’eau
  • le Directeur de l’Administration des Ponts et Chaussées
  • le Directeur général de la Police grand-ducale
  • le Directeur du Service de la communication de crise
  • un représentant du département ministériel ayant l’eau dans ses compétences
  • un représentant du Ministère de l’Intérieur

En cas de besoin :

  • un représentant BRWW / SEO / SNG / SOLER / MS

Sous l’autorité du Gouvernement, la cellule de crise initie, coordonne et veille à l’exécution de toutes les mesures destinées à faire face à la crise et à ses effets, respectivement à favoriser le retour à l’état normal.

Le poste de commandement opérationnel commun

Un poste de commandement opérationnel commun (PCO-C), composé du CGDIS, de l’Armée, de la Police Grand-Ducale (PGD) et d’un représentant de l’Administration des Ponts et Chaussées, est instauré auprès du centre de gestion des opérations (CGO) du CGDIS. En fonction des administrations engagées sur le terrain, le PCO-C peut être élargi à d’autres représentants. Le PCO-C est présidé par le directeur de garde du CGDIS.

Le PCO-C organise et coordonne l’intervention globale. Il a pour mission la coordination et le contrôle opérationnels des responsables tactiques dépêchés sur le terrain et chargés de l’exécution du dispositif de surveillance, de protection et de secours, en vue de l’atteinte des objectifs stratégiques fixés par la cellule de crise.

Les représentants au PCO-C transmettent les instructions nécessaires à leur département, administration ou service et veillent à leur exécution.

Le poste de commandement avancé

Le poste de commandement avancé (PCA) assure la liaison entre le site de l’événement et le PCO-C. Le PCA est dirigé par le commandant des opérations de secours (COS), désigné par le directeur général du CGDIS.

La mission du PCA est de diriger l’ensemble des opérations sur le terrain, de centraliser et d’exploiter les renseignements, de demander et de répartir les renforts nécessaires. Le PCA rend compte de l’exécution de sa mission au PCO-C.

La composition du PCA comprend un représentant de tout service engagé opérationnellement sur le terrain. En fonction des plans d’intervention, des représentants des services/entreprises concernés par l’événement ainsi que le bourgmestre pourront également faire partie des membres présents au niveau du PCA.

La cellule communication et information

La CCI est en charge de la communication et de l’information aux médias et aux citoyens. La coordination horizontale de l’organisation de la communication externe incombe au Service de la communication de crise.

  • Mis à jour le 15-01-2020
Haut