Aller au contenu
FR EN DE

Gestion de crise et mesures

Elaboré dans le contexte de la propagation de la grippe aviaire en 2004, le plan gouvernemental "Pandémie grippale" a été adopté par le Conseil de gouvernement le 21 juillet 2006 et constitue le document-cadre du gouvernement pour la préparation et la conduite de la gestion d'une éventuelle pandémie grippale.

En cas d’apparition de la grippe aviaire chez l’animal au Luxembourg, le plan d’intervention sera immédiatement mis en œuvre d'un point de vue politique, stratégique et opérationnel. Les mesures contenues dans ce plan visent d’une part à éradiquer le virus par l’abattage sanitaire de la volaille ou des autres oiseaux captifs ainsi que par le nettoyage et la désinfection des infrastructures contaminées.

Le plan retient un catalogue de 187 mesures applicables avant, durant et après une pandémie grippale notamment dans un contexte de grippe aviaire.

Conformément aux six phases fixées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre d’une pandémie grippale, les mesures retenues couvrent l’ensemble de l’organisation et du fonctionnement de la société sur le plan sanitaire, social et socioéconomique ainsi que dans les domaines des transports, de la sécurité civile, des relations internationales et de la communication officielle.

Période interpandémique

PHASE 1

Aucun signe d’infection chez l’homme due à un virus circulant chez les animaux n’a été signalé.

  • Mesure : renforcer la préparation à une pandémie de grippe à l’échelle mondiale, régionale, nationale et locale.

PHASE 2

On sait qu’un virus grippal animal circulant chez des animaux domestiques ou sauvages a provoqué des infections chez l’homme et il est de ce fait considéré comme constituant une menace potentielle de pandémie.

  • Mesure : réduire au minimum le risque de transmission à l’homme; détecter et rapporter rapidement une telle transmission si elle se produit.

Période d’alerte à la pandémie

PHASE 3

Un virus grippal réassorti animal ou animal-humain a été à l’origine de cas sporadiques ou de petits groupes de cas de maladie dans la population, mais n’a pas entraîné de transmission interhumaine suffisamment efficace pour maintenir les flambées à l’échelon communautaire.

  • Mesure : veiller à ce que le nouveau sous-type viral soit rapidement caractérisé et à ce que les nouveaux cas soient rapidement dépistés et notifiés et des mesures prises.

PHASE 4

La transmission interhumaine d’un virus grippal réassorti animal ou animal humain capable de provoquer des flambées à l’échelon communautaire a été vérifiée.

  • Mesure : contenir le nouveau virus à l’intérieur de foyers limités ou retarder sa propagation pour gagner du temps afin de mettre en oeuvre les mesures de préparation, notamment la mise au point d’un vaccin

PHASE 5

Le virus identifié a provoqué des flambées soutenues à l’échelon communautaire dans au moins deux pays d’une même Région OMS.

  • Mesure : s’efforcer au maximum d’endiguer ou de retarder la propagation, afin de peut-être éviter une pandémie et de gagner du temps pour mettre en oeuvre des mesures de lutte contre la pandémie.

Période de pandémie

PHASE 6

Outre les critères définis pour la phase 5, le même virus a provoqué des flambées soutenues à l’échelon communautaire dans au moins un pays d’une autre Région de l’OMS.

  • Mesure : réduire au minimum les effets de la pandémie.

Période post pandémique

PHASE 7

Retour à la période interpandémique

  • Mis à jour le 18-03-2016

Plan gouvernemental "Pandémie grippale"

FAQ

Tout savoir sur

Pandémie de grippe

Organisation mondiale de la Santé (OMS) - Grippe

Rubrique générale sur la grippe.
Haut