Aller au contenu
FR EN DE

Acteurs et organes de gestion

Central de secours d’urgence 112 (CSU 112)

Dès réception d’un appel signalant un incident laissant supposer un grand nombre de victimes et avant activation des organes de gestion de crise, le CSU 112 alerte immédiatement les moyens de secours tels que prévus dans les procédures internes du Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS), la Cellule d’évaluation de l’incident (CEI) et en informe la Police grand-ducale.

Cellule d’évaluation de l’incident(CEI)

La CEI est alertée par le CSU 112 en cas d’accident de grande envergure risquant d’entraîner un nombre de victimes élevé. La CEI est composée d’experts du CGDIS, de la Police grand-ducale et du Haut-Commissariat à la protection nationale et du ministère de l’Intérieur.

La mission principale de la CEI consiste à analyser et à apprécier si l’incident est à considérer comme « crise » : elle dresse ainsi une analyse préalable de la nature et de la gravité de la situation accidentelle.  Son analyse et son appréciation est soumise au Haut-commissaire afin que ce dernier soit en mesure d’apprécier la nécessité de proposer au Premier ministre l’activation de la Cellule de crise (CC).

Au cas où l’incident n’est pas à considérer comme « crise » et est supposé ne pas être d’origine terroriste, le ministre de l’Intérieur ou son représentant procède à l’activation de la CC.

Cellule de Crise (CC)

La CC initie, coordonne et veille à l’exécution de toutes les mesures destinées à faire face à la crise et à ses effets, respectivement à favoriser le retour à l’état normal.

Composée de représentants des ministères, administrations et services concernés en fonction de la nature et de l’envergure de la crise, la CC  est activée soit par le Premier ministre, ministre d’État soit par le ministre de l’Intérieur.

La composition de la CC comporte au moins les personnes suivantes :

  • le représentant du ministre de l’Intérieur ;
  • le Haut-commissaire à la protection nationale ;
  • le directeur général de la Police grand-ducale ;
  • le directeur général du CGDIS;
  • le directeur de la Santé ;
  • le directeur du Service de la communication de crise.

La CC peut être élargie en fonction des circonstances par des représentants d’autres départements ministériels concernés et fonctionne pendant toute la durée de la crise jusqu’au retour à l’état normal.

Poste de commandement opérationnel commun (PCO-C)

Un poste de commandement opérationnel commun, composé du CGDIS, de la PGD et d’un représentant de la Direction de la Santé est instauré ayant pour mission la coordination et le contrôle opérationnels des responsables tactiques dépêchés sur le terrain et chargés de l’exécution du dispositif de surveillance, de protection et de secours, en vue de l’atteinte des objectifs stratégiques

Poste de commandement avancé (PCA)

La mission du PCA est de diriger l’ensemble des opérations sur le terrain, de centraliser et d’exploiter les renseignements, de demander et de répartir les renforts nécessaires.

Cellule communication et information (CCI)

La coordination horizontale de l’organisation de la communication externe incombe au Service de la communication de crise. La CCI est en charge de la communication et de l’information aux médias et aux citoyens. Elle est présidée par le directeur du Service de la communication de crise ou par son représentant, qui fait en principe fonction de porte-parole de la CC.

Plan "Nombreuses victimes"

FAQ

Tout savoir sur

Plan "Nombreuses victimes"

Haut