Aller au contenu
FR EN DE

Gestion de crise

En cas d’urgence nucléaire, les préoccupations des autorités luxembourgeoises se concentrent essentiellement sur la protection de la population du pays.

Dès que le Central des secours d’urgence luxembourgeois (112) a connaissance d’un accident nucléaire, il alerte la permanence de la Cellule d’évaluation radiologique qui procède aussitôt à une évaluation des informations disponibles. Si l’accident peut constituer un risque pour la population, le Haut-Commissaire à la protection nationale en est informé. Après concertation avec l’Administration des services de secours et la Division de la radioprotection de la Direction de la santé, le Haut-Commissaire à la protection nationale informe le Premier ministre, ministre d’État, qui décide de l’opportunité d’activer la Cellule de crise.

La Cellule de crise initie, coordonne et veille à l’exécution de toutes les mesures destinées à faire face à la crise et ses effets. Elle est assistée par la Cellule d’évaluation radiologique et la Cellule communication/information et collabore étroitement avec ses homologues étrangers.

La chaîne d'alerte

1. ACCIDENT

    Exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom

2. Central de secours d’urgence luxembourgeois

    (CSU-112, Administration des services de secours)

3. Cellule d’évaluation radiologique

4. Haut-Commissaire à la protection nationale

5. Premier ministre, ministre d’Etat

6. Cellule de crise

    Cellule d’évaluation radiologique - Cellule communication/information

7. www.infocrise.lu / médias sociaux / numéro vert

8. Population

  • Mis à jour le 03-02-2016

Plan d'intervention d'urgence (PIU) en cas d'accident nucléaire

Haut