Aller au contenu
FR EN DE

Zones de planification primaire et secondaire

Le pays est divisé en une zone de planification primaire et en une zone de planification secondaire.

Zone de planification primaire

La zone de planification primaire est délimitée à partir de la centrale nucléaire de Cattenom :

  • par un rayon de 15 km en cas d’évacuation ;
  • par un rayon de 25 km en cas de prise de comprimés d’iodure de potassium et d’une mise à l’abri de la population.

La zone de planification primaire est divisée en trois secteurs d’alarme :

  • Secteur Est ;
  • Secteur Centre ;
  • Secteur Ouest.

Cette division permet de déclencher les sirènes d’alarme séparément en fonction de la direction des vents et de l’urgence des mesures de protection qui s’imposent.

Le but de cette division du territoire est de limiter l’alarme aux zones réellement menacées.

Dans le cas d’une évacuation au sein de la zone primaire, l’accès à l’ensemble de la population y est interdit. 

Zone de planification secondaire

La zone de planification secondaire s’étend au-delà de la zone de planification primaire et couvre l’ensemble du territoire du pays.

C’est dans les principales villes de la zone de planification secondaire que se trouvent les centres d’accueil prévus en cas d’évacuation.

Une mise à l’abri ainsi qu’une prise de comprimés d’iodure de potassium peuvent toutefois être décidées pour la zone secondaire.

  • Mis à jour le 03-03-2016

Plan d'intervention d'urgence (PIU) en cas d'accident nucléaire

Haut