Aller au contenu
FR EN DE

Actualités Actualités

Retour

Confirmation d’un premier cas d’une personne infectée par la maladie COVID-19 au Luxembourg (01.03.2020)

Suite à l’apparition d‘un premier cas d’une personne infectée par la maladie COVID-19, le Premier ministre a convoqué, en concertation avec la ministre de la Santé et le Haut-Commissaire à la protection nationale, la cellule de crise «Pandémie».

 La cellule de crise s’est réunie sous la présidence de la ministre de la Santé, Paulette Lenert, et a rassemblé l’ensemble des ministères et administrations concernés par le sujet en question.

 Le patient est rentré d’Italie du Nord, en empruntant une liaison aérienne vers Charleroi. Après avoir développé des symptômes du coronavirus COVID-19, la personne a contacté, conformément aux recommandations émises par la Direction de la santé, les autorités sanitaires afin de se soumettre à un test diagnostique. Ce test a été confirmé entre-temps par un laboratoire à Rotterdam. Le patient est hospitalisé en isolement. Il ne présente plus de symptômes et se porte bien.

 Même si le risque pour la population est faible à ce stade, la cellule de crise note qu’il reste possible que d'autres cas se déclarent au Luxembourg. Des mesures sont en place pour limiter et atténuer la propagation du virus parmi la population. Les contacts que le patient infecté a eus depuis son retour au Luxembourg ont été identifiés. Des mesures de quarantaine sont prises à l’égard des personnes ayant eu un contact direct. À ce stade, aucune de ces personnes ne présente de symptômes et les premiers tests se sont avérés négatifs.

 Il est rappelé dans ce contexte que les voyageurs en provenance d’une zone à risque [Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Japon, Corée du Sud, Iran, Italie du Nord (Lombardie, Vénétie, Emilie-Romagne et Piémont)][1] et qui présentent certains symptômes (fièvre, toux, problèmes respiratoires) appellent l’Inspection sanitaire (247-85650), respectivement le 112 en dehors des heures de bureau.

 La cellule de crise ne recommande pour le moment pas d’annuler des événements ou des manifestations, sauf celles qui seraient susceptibles de rassembler un nombre élevé de personnes venant des régions à risque. En cas de doute, les organisateurs sont priés de contacter la Direction de la santé, qui évaluera la situation selon les recommandations du Robert-Koch-Institut.

 Pour les renseignements d'ordre général actualisés, le public est invité à consulter le FAQ disponible sur le site gouvernement.lu.

 Une hotline destinée au grand public fonctionnera à partir du 2 mars 2020 à partir de 14 heures sous le numéro 8002-8080. À partir de cette date, ce numéro peut être appelé par toute personne en provenance d’une zone à risque (voir ci-dessus) ou ayant eu un contact étroit avéré avec une personne infectée et qui présente les symptômes de la maladie COVID-19 (fièvre, toux, problèmes respiratoires). Le numéro d’urgence 112 est réservé aux urgences.

 De manière générale, il est renvoyé au site www.gouvernement.lu pour de plus amples renseignements sur le coronavirus, les comportements à respecter et les gestes barrière. Les informations sont disponibles en 5 langues (LU, FR, DE, EN, PT).

 La cellule de crise continuera à suivre l’évolution de la situation de près et se réunira en cas de besoin.

 

[1] Cette liste est susceptible d‘évoluer. 

 

Communiqué par: ministère de la Santé / Haut-Commissariat à la protection nationale / Service de la communication de crise


Application mobile GouvAlert

Plan VIGILNAT - Comportements à adopter

Plan gouvernemental de vigilance nationale face aux menaces terroristes

Haut